CURRENT OR NEXT EXHIBITION

Dec 9 - 30,  2021

"Microcosme, Macrocosme"

Porcelaines contemporaines

LOGO GALERIE ARCANES.jpg

11 rue Bonaparte, Paris 6e

Mardi-Samedi 11h-13h / 14h-19h

www.galeriearcanes.fr

boitegrenouilles201021.jpg

« J’ai choisi la céramique comme un instrument de découverte de la réalité » . J. Girel

Depuis leur rencontre en 2003, Jean Girel et Anne Deconinck collaborent étroitement depuis 20 ans déjà. Jean Girel, nommé Maitre d’Art par le Ministère de la culture en 2000, promu Chevalier des Arts et des Lettres en 2008, est inscrit sur l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel du Ministère de la Culture. Il est également considéré au Japon, en Chine, à Taïwan, comme l’un des céramistes incontournables de sa génération.

 

 

Pour cette nouvelle exposition personnelle, la Galerie Arcanes présente les toutes dernières œuvres de l’artiste, conçues à cette occasion. Il y revisite ses grands thèmes de création et interroge à nouveau la matérialité de la céramique et les liens intimes entre l’Homme et la Terre.

 

 

Jean Girel renoue avec ses questionnements sur le paysage, qui occupe sa pratique depuis son hommage au peintre Joachim Patinir en 2008 et dont il cherche à rendre palpable la perspective atmosphérique. Inspiré par la nature omniprésente aux alentours de sa maison-atelier en Bourgogne, l’artiste poursuit ses expérimentations sur ses terres et ses émaux qu’il conçoit lui-même de façon empirique depuis le début de sa pratique. Ses seaux ou grands disques « Bi », inspirés de la céramique chinoise, donnent à voir et à toucher de vastes paysages, véritables univers de terre invitant à la contemplation.

 

A cet infiniment grand, Jean Girel fait côtoyer l’infiniment petit du monde animal au végétal : lézards, grenouilles, tortues, s’invitent sur les hauteurs de boîtes aux formes élégantes et intemporelles ou sur les bords affinés de généreuses et larges coupes, nappées de couvertes évoquant carapaces, écailles ou épiderme, tandis que des formes simples de fruits ou de corolles accueillent une nouvelle palette pigmentée d'orangé, d'ocre ou de vert pomme.

 

"Microcosme, macrocosme" sera l’occasion d’interroger et de contempler ce fabuleux «instrument de découverte de la réalité » qu’est la céramique de Jean Gire